LEAD 1-La Chine abaisse encore le taux de réserves obligatoires

dimanche 19 avril 2015 16h12
 

(Actualisé avec citations d'analystes, contexte)

PEKIN, 19 avril (Reuters) - La banque centrale chinoise a annoncé dimanche une nouvelle baisse du taux de réserves obligatoires imposé à l'ensemble du secteur bancaire, la deuxième mesure de ce type en deux mois, dans le but d'injecter des liquidités supplémentaires dans l'économie pour soutenir le crédit et la croissance.

La Banque populaire de chine (PBoC) a réduit le taux de réserves obligatoires de 100 points de base à 18,5%. Cette mesure prend effet lundi, a-t-elle précisé dans un communiqué.

L'annonce de la PBoC intervient quatre jours après la publication des chiffres officiels du produit intérieur brut (PIB) du premier trimestre, qui ont montré un nouveau ralentissement de la croissance à 7% en rythme annuel, son plus bas niveau depuis six ans.

Le 4 février, la banque centrale avait abaissé le taux de réserves obligatoires de 50 points de base, sa première réduction pour l'ensemble du secteur depuis mai 2012.

Cette nouvelle baisse, la plus forte depuis 2008, au plus fort de la crise mondiale, reflète la volonté de la banque centrale chinoise de prendre des mesures plus radicales pour prévenir un ralentissement brutal de l'économie chinoise.

"L'ampleur de la baisse est plus importante qu'attendu", dit Chen Kang, analyste chez Shenwan Hongyuan Securities. "Elle va libérer au moins 1.000 milliards de yuans (150 milliards d'euros)."

Plombée par une crise de son marché immobilier, par des surcapacités de production et par un endettement excessif des collectivités locales, la Chine devrait voir sa croissance retomber à 7% sur l'ensemble de cette année, ce qui constituerait sa plus mauvaise performance depuis 25 ans, contre 7,4% en 2014, malgré les mesures de soutien attendues.

La PBoC a également réduit à deux reprises ses taux d'intérêt depuis novembre, mais alors que les taux du marché monétaire ont baissé, la distribution de crédit aux entreprises ne semble pas avoir beaucoup augmenté pour autant.

La baisse du taux de réserves annoncée dimanche pour l'ensemble du secteur bancaire est complétée par une réduction supplémentaire de 100 points de base pour les coopératives de crédit rurales et les banques agricoles, et de 200 points pour la China Agricultural Development Bank, l'un des principaux acteurs du marché bancaire en Chine.

(David Stanway, Marc Angrand et Juliette Rouillon pour le service français)