L'énergie et le logement soutiennent la hausse des prix aux USA

vendredi 17 avril 2015 15h05
 

WASHINGTON, 17 avril (Reuters) - Les prix à la consommation ont augmenté pour le deuxième mois consécutif en mars aux Etats-Unis, avec la hausse des prix des carburants et du logement, ce qui pourrait renforcer le jugement de la Réserve fédérale au sujet d'un redressement progressif de l'inflation et l'inciter à relever ses taux d'intérêt cette année.

L'indice des prix à la consommation (CPI) a augmenté de 0,2% le mois dernier, comme en février, a annoncé vendredi le département du Travail. Cette hausse a concerné un vaste éventail de secteurs, ce qui tend à indiquer une dissipation des récentes pressions déflationnistes.

Sur un an, le CPI recule de 0,1% alors qu'il avait été inchangé en février.

Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à une hausse de l'indice de 0,3% sur un mois et à une stabilité sur un an.

Cette tendance devrait conforter la Fed dans sa conviction que l'inflation va progressivement revenir vers son objectif de 2% à mesure que s'atténue l'effet de l'effondrement des cours du pétrole.

La Réserve fédérale maintient ses taux directeurs à des niveaux proches de zéro depuis décembre 2008 et elle a laissé entendre qu'elle allait les relever dans le courant de l'année. Les investisseurs s'interrogent désormais sur le calendrier de ce tour de vis monétaire.

L'indice dit de base ("core CPI"), soit hors produits alimentaires et énergie, a augmenté de 0,2% comme en février. Sur un an, il progresse de 1,8%, soit sa plus forte hausse depuis octobre.

Les prix des carburants ont grimpé de 3,9%, le rythme le plus soutenu depuis février 2013, après 2,4% en février.

Les prix des produits alimentaires se sont en revanche contractés de 0,2% le mois dernier.   Suite...