17 avril 2015 / 12:12 / il y a 2 ans

LEAD 2-GE-Profit industriel en hausse, le dollar a affecté le CA

par Lewis Krauskopf

17 avril (Reuters) - General Electric a annoncé vendredi un bénéfice trimestriel en hausse de 9% dans l'industrie, porté par des marges bénéficiaires améliorées grâce à une réduction des coûts, le conglomérat s'attachant dorénavant à développer son volet industriel au détriment de son segment financier.

Le chiffre d'affaires du segment industriel a baissé de 1% mais il enregistre toutefois une croissance organique de 3%, abstraction faite d'un effet de change négatif de 950 millions de dollars.

Le dollar fort devrait avoir un impact généralement défavorable sur les bilans des entreprises industrielles américaines, dont le C.A. pâtit de la conversion en dollar des ventes réalisées à l'international.

Globalement, GE a fait état d'une perte nette de 13,6 milliards de dollars, soit 1,35 dollar par action, au premier trimestre. Le conglomérat a inscrit des charges de 16 milliards de dollars liées à la cession de GE Capital.

Le groupe avait annoncé vendredi dernier son intention de vendre la quasi-totalité de GE Capital afin de se recentrer sur ses activités industrielles et de distribuer potentiellement aux actionnaires plus de 90 milliards de dollars d'ici à 2018.

Hors exceptionnels, GE précise que son bénéfice par action ressort à 0,31 dollar alors que les analystes financiers avaient anticipé 0,30 dollar selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

En revanche, le chiffre d'affaires, en baisse de 12,5% à 29,34 milliards de dollars, s'est établi sous le consensus qui était de 34,23 milliards.

Le C.A. du segment pétrole et gaz a baissé de 8% et son bénéfice de 3%. Hors effets de change et impact des transactions, le C.A. est inchangé et le bénéfice d'exploitation augmente de 11%.

GE avait dit que le bénéfice et le C.A. du segment pétrole et gaz pourraient baisser de 5% cette année mais les analystes jugent que le recul pourrait être bien plus marqué.

Le directeur général Jeffrey Immelt a déclaré vendredi que le marché du pétrole et du gaz restait "instable" mais que le segment afférent de GE restait en mesure d'atteindre ses objectifs de 2015.

La marge industrielle a augmenté de 1,2 point à 14,6%, grâce à une réduction des charges administratives et à une recomposition de l'offre en faveur de services à plus forte marge.

Les commandes ont baissé de 3% mais elles sont en légère hausse si on les entend hors effets de change.

GE a annoncé l'an passé le rachat du pôle énergie d'Alstom et Jeffrey Immelt a dit à ce sujet que la transaction devrait être bouclée au second semestre et serait relutive d'un cent cette année.

L'action GE perdait 0,7% à 27,09 dollars dans les échanges d'avant-Bourse. Elle est en hausse de 8% depuis le début de l'année. (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below