L'Argentine lance des poursuites contre des pétroliers aux Malouines

vendredi 17 avril 2015 12h39
 

LONDRES, 17 avril (Reuters) - L'Argentine a engagé vendredi des poursuites judiciaires contre cinq sociétés de prospection pétrolières, deux américaines et trois britanniques, qui effectuent des forages dans le secteur des îles Malouines, dont la souveraineté fait l'objet d'un différend entre l'Argentine et le Royaume-Uni.

Le ministre argentin chargé de l'archipel (Las Malvinas pour Buenos Aires, les Falkland pour Londres) a annoncé les poursuites à Londres. Un juge de Rio Grande, en Argentine, a été saisi du dossier, a précisé le ministre, Daniel Filmus.

Les compagnies pétrolières concernées sont Premier Oil , Falkland Oil and Gas, Rockhopper, Edison International et Noble Energy.

Les poursuites seront fondées à la fois sur le droit argentin et le droit international, a indiqué Daniel Filmus, qui donnait une conférence de presse à la résidence de l'ambassadeur d'Argentine à Londres.

Ceux qui seront déclarés coupables d'exploration illégale en Argentine encourent cinq à dix ans de prison et davantage en cas d'extraction illégale, a précisé le ministre.

Début avril, les sociétés Premier Oil et Falkland Oil and Gas ont lancé leur campagne de forage pour 2015 en annonçant avoir trouvé des hydrocarbures à leur premier puits. En réponse, l'Argentine a indiqué la semaine dernière qu'elle poursuivrait les deux sociétés. Chacun des deux pays a convoqué l'ambassadeur de l'autre.

Le Royaume-Uni et l'Argentine se sont livrés une courte guerre à propos des Malouines en 1982. Le conflit, qui a fait plus de 850 morts, a été remporté par la Grande-Bretagne. (Karolin Schaps; Danielle Rouquié pour le service français, édité par Henri-Pierre André)