Monte Paschi pourrait perdre 1 md avec le dérivé Alexandria

jeudi 16 avril 2015 10h35
 

MILAN/SIENNE, 16 avril (Reuters) - Banca Monte dei Paschi di Siena a déclaré que la liquidation d'un produit dérivé noué avec Nomura d'ici la fin juillet, telle que l'exige la Banque centrale européenne (BCE), pourrait se traduire par une perte imposable de près d'un milliard d'euros.

Dans une lettre datée du 18 février, envoyée par la banque italienne aux procureurs et que Reuters a pu consulter, Monte Paschi précise que la BCE l'a enjoint de clôturer ce produit déficitaire, connu sous le nom d'Alexandria, d'ici le 26 juillet, sauf en cas d'"obstacle juridique prouvé".

Des transactions sur ce produit dérivé, réalisées en 2009, font en effet l'objet d'une enquête judiciaire. Dans le cadre de ce dossier, Giuseppe Mussari, un ancien président de Monte Paschi, a été condamné à une peine de prison.

Selon Monte Paschi, liquider Alexandria l'empêcherait d'entreprendre des procédures visant à réclamer des dommages et intérêts et affaiblirait ses positions dans l'enquête en cours. (Silvia Ognibene, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)