LEAD 4-Total va arrêter le raffinage de brut à La Mède

jeudi 16 avril 2015 17h53
 

* 180 emplois supprimés à la Mède sans licenciement sec

* 200 mlns investis dans le biodiesel et le solaire à La Mède

* 400 mlns investis à Donges dans la désulfurisation et l'hydrogène

* Les trois autres raffineries de Total en France pas concernées

* Le DG de Total rejette toute logique de moratoire (Actualisé avec mouvement de grève à La mède)

par Michel Rose et Gilles Guillaume

PARIS, 16 avril (Reuters) - Total a confirmé jeudi qu'il fermerait son activité de raffinage de pétrole brut à La Mède, près de Marseille, d'ici fin 2016 et qu'il y supprimerait 180 postes sans licenciement sec dans le cadre d'un plan de transformation du site.

A l'issue d'un comité d'entreprise extraordinaire sur les perspectives de son outil de raffinage en France, le groupe pétrolier a également annoncé son intention d'investir 200 millions d'euros à La Mède pour y créer la première bio-raffinerie française afin de répondre à la demande croissante en biocarburants.

Total investira également 400 millions d'euros pour moderniser la raffinerie de Donges (Loire-Atlantique) et développer la production plus rentable de carburants moins soufrés, ainsi que celle d'hydrogène.   Suite...