Chine/Pas facile d'avoir 7% de croissance en 2015-Premier ministre

jeudi 16 avril 2015 09h36
 

PÉKIN, 16 avril (Reuters) - Il ne sera pas facile pour l'économie chinoise d'atteindre une croissance de 7% cette année, a déclaré le Premier ministre Li Keqiang au Financial Times mais il a exclus une dévaluation du yuan pour doper les exportations.

"Il est vrai que notre économie subit toujours des pressions à la baisse', a-t-il dit au quotidien financier britannique. "Il ne sera pas facile d'avoir encore 7% de croissance cette année."

Ces commentaires ont été formulés le jour (mercredi) où a été annoncé que le produit intérieur brut (PIB) chinois était tombé à 7% au premier trimestre, son plus bas niveau en six ans, plombé tant par les exportations, que par l'investissement, la production manufacturière et la demande intérieure.

Li Keqiang a ajouté que la Chine ne pouvait néanmoins pas s'appuyer sur une dévaluation du yuan pour relancer sa croissance à travers les exportations.

"Nous ne voulons pas avoir de nouvelle dévaluation de la monnaie chinoise parce que nous ne pouvons pas compter sur cette dévaluation pour soutenir les exportations."

Il a ajouté que la Chine n'était pas en déflation.

Le yuan a progressé à son plus haut niveau contre le dollar en plus d'une semaine jeudi, après ces déclarations et le relèvement du taux pivot fixé par la Banque populaire de Chine (PBoC).

La banque centrale chinoise a fixé le taux pivot à 6,1305 pour un dollar avant l'ouverture du marché, en hausse de 0,06% par rapport au précédent taux qui était à 6,134.

Le yuan a ouvert à 6,1950 pour un dollar, puis s'est renforcé à 6,1931 avant de se replier à 6,1960 en fin de séance, en hausse de 0,15% par rapport à sa clôture de mercredi. (Koh Gui Qing et Kevin Yao, avec le bureau de Shanghai, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)