Henkel, Revlon et Coty préparent des offres pour des marques beauté de P&G

jeudi 16 avril 2015 00h04
 

par Olivia Oran et Arno Schuetze et Martinne Geller

15 avril (Reuters) - Henkel & Co, Revlon et Coty préparent des offres pour certaines activités de soins de beauté de Procter & Gamble, a-t-on appris mercredi de sources informées de ces intentions.

Ces trois sociétés travaillent avec des banques d'investissement avant la date-butoir pour présenter de premières offres, fixée à la semaine prochaine, selon ces mêmes sources.

Ces cessions permettraient à P&G de se concentrer sur ses marques plus rentables, telles que les rasoirs Gillette ou les couches Pampers, conformément à la stratégie de réduction des coûts établie par le directeur général A.G. Lafley.

Henkel est intéressé par les soins capillaires de P&G, dont les marques Wella et Clairol, selon les sources. Cette activité est valorisée environ 7 milliards de dollars (6,55 milliards d'euros) en se basant sur le bénéfice brut (Ebitda) annuel d'environ 500 millions de dollars, ont ajouté ces sources.

Revlon lorgne les cosmétiques, qui comprennent les marques CoverGirl et Max Factor. Cette activité génère un Ebitda annuel d'environ 350 millions de dollars, selon les sources.

Coty, qui fabrique des parfums pour les marques Calvin Klein et Marc Jacobs et possède le mascara Rimmel, souhaite probablement mettre la main sur la parfumerie de P&G, même s'il pourrait aussi faire une offre pour les activités de cosmétique.

La parfumerie de P&G comprend les marques Hugo Boss et Gucci et produit un Ebitda d'environ 250 millions de dollars.

On ignore si Procter & Gamble souhaite vendre ses activités en un vaste paquet, dont la valeur pourrait être comprise dans une fourchette allant de 10 milliards à 12 milliards de dollars, ou par morceaux.   Suite...