Nokia-Alcatel-Hollande veut des garanties sur emploi, recherche

mercredi 15 avril 2015 18h16
 

BERNE, 15 avril (Reuters) - François Hollande a dit mercredi avoir demandé à Nokia et Alcatel-Lucent que l'emploi en France soit garanti et la recherche "augmentée" dans le cadre de leur fusion censée donner naissance à un champion européen des télécoms.

"Nous sommes favorables à tout ce qui peut constituer un leader mondial, car Nokia-Alcatel ce sera un leader mondial, une force au bénéfice de l'Europe et des deux pays concernés, mais à certaines conditions", a dit le président français à la presse lors d'une visite d'Etat en Suisse.

"La première, c'est l'emploi qui doit être garanti en France. Les dirigeants feront des propositions et nous les examinerons", a-t-il ajouté.

"La deuxième, c'est la recherche. La recherche ne doit pas seulement être maintenue en France, elle doit être augmentée", a-t-il poursuivi. "C'est à ces deux conditions que nous considérerons que la fusion peut être une chance pour l'entreprise et la France."

Nokia a dévoilé mercredi une offre de rachat toute en titres de son concurrent franco-américain Alcatel-Lucent valorisant ce dernier à 15,6 milliards d'euros et a pris des engagements vis-à-vis du gouvernement français. (voir ).

(Elizabeth Pineau, avec Gregory Blachier, édité par Yves Clarisse)