Nokia-Alcatel suscitera des remises en question chez les rivaux

mercredi 15 avril 2015 12h07
 

PARIS, 15 avril (Reuters) - Le projet de rachat d'Alcatel-Lucent par Nokia va probablement conduire les acteurs concurrents du secteur à s'interroger sur leur portefeuille d'activités, a estimé mercredi le directeur général du groupe franco-américain Michel Combes.

Lors d'une conférence de presse commune avec le PDG de Nokia, il a souligné que la migration à venir vers la technologie 5G obligerait notamment les équipementiers à se positionner à la fois sur le mobile, l'accès au très haut débit fixe, le coeur de réseau IP et le Cloud.

"Les opérateurs mondiaux ont tous fait le virage de convergence fixe et mobile, et maintenant cette tendance va s'imposer chez les équipementiers", a-t-il dit en marge de la conférence.

Il a notamment cité l'exemple du numéro un mondial Ericsson , très fort dans le mobile mais moins présent dans le fixe.

La solution pour le suédois pourrait passer par des partenariats ou des acquisitions, a estimé Michel Combes.

(Gwénaelle Barzic, édité par Dominique Rodriguez)