La famille Piëch va débattre de la crise chez Volkswagen-sources

mercredi 15 avril 2015 11h47
 

BERLIN/STUTTGART, 15 avril (Reuters) - La famille Piech, qui contrôle le capital de Volkswagen, va se réunir prochainement pour débattre des tensions suscitées par les critiques de Ferdinand Piëch, le président du conseil de surveillance, à l'encontre de Martin Winterkorn, le président du directoire, a-t-on appris de plusieurs sources au sein du groupe.

Ferdinand Piëch, va rencontrer Wolfgang Porsche, son cousin, et plusieurs autres membres de la famille, ont précisé ces sources, et le conseil de surveillance devrait se réunir dans la foulée.

Volkswagen s'est refusé à tout commentaire.

Dans un entretien publié vendredi par l'hebdomadaire Der Spiegel, Ferdinand Piëch a déclaré avoir "pris ses distances" avec Martin Winterkorn, ce qui a relancé les spéculations sur le non-renouvellement du mandat de ce dernier à la tête du directoire au-delà de 2016 et sa capacité à succéder à Piëch à la présidence du conseil de surveillance.

Ces propos ont été critiqués par d'autres membres de la famille, d'autres actionnaires et des dirigeants syndicaux du groupe.

Les familles Piëch et Porsche contrôlent à elles deux 50,7% des droits de vote de Volkswagen, tandis que le Land de Basse-Saxe en détient 20%.

(Andreas Cremer et Ilona Wissenbach, avec Laurence Frost et Jan Schwartz, Marc Angrand pour le service français)