Le FMI un peu plus optimiste sur la croissance française

mardi 14 avril 2015 16h57
 

PARIS, 14 avril (Reuters) - Le Fonds monétaire international a relevé mardi ses prévisions de croissance pour la France à 1,2% cette année puis 1,5% l'an prochain, estimant que son économie bénéficiera, comme pour l'ensemble de la zone euro, des effets de la baisse des cours du pétrole, d'un euro faible et de taux durablement bas.

Le FMI tablait précédemment sur un PIB français en hausse de 0,9% cette année puis de 1,3% l'an prochain.

Le gouvernement a calé son budget 2015 sur une prévision de croissance de 1,0% mais reconnaît maintenant qu'il devrait pouvoir faire mieux et escompte lui aussi 1,5% en 2016.

La dynamique de la croissance française resterait toutefois en deçà de la moyenne de la zone euro, que le FMI prévoit à 1,5% cette année puis 1,6% en 2016.

Dans ses dernières perspectives économiques globales , le FMI presse une fois de plus les gouvernements de prendre des mesures pour favoriser la croissance, s'inquiétant des risques d'affaiblissement de la croissance potentielle des économies.

Pour ses projections sur la zone euro, qui n'en a pas fini avec les séquelles de sa crise, il anticipe un rythme annuel de croissance qui monterait à 1,7% fin 2015 mais stagnerait à 1,6% fin 2016.

S'agissant de la France, le rythme annuel de croissance de l'activité monterait à 1,6% au quatrième trimestre 2015 mais retomberait à 1,3% au quatrième trimestre 2016.

Dans ce contexte, la baisse du chômage serait laborieuse, le taux au sens du BIT passant de 10,2% de la population active en 2014 à 10,1% fin 2015 puis 9,9% fin 2016. (Yann Le Guernigou, édité par Jean-Baptiste Vey)