L'exposition à Heta doit être dépréciée de plus de 50%-presse

mardi 14 avril 2015 09h45
 

FRANCFORT, 14 avril (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a demandé aux banques exposées à la structure de défaisance autrichienne Heta de déprécier cette exposition de plus de 50%, écrit mardi le quotidien économique allemand Handelsblatt en citant des banques.

Cette dépréciation s'appliquerait y compris à la dette garantie par la province de Carinthie mais elle serait plus importante -- d'au moins 95% -- sur les autres dettes, précise l'article.

La BCE n'était pas disponible dans l'immédiat pour un commentaire.

Heta est la "bad bank" créée après la faillite de Hypo Alpe Adria et, le mois dernier, la Bundesbank a annoncé que les banques et compagnies d'assurance allemandes étaient exposées à ce dossier à hauteur de 7,1 milliards d'euros.

Le Land de Carinthie, où était basée Hypo, a garanti des dettes de Heta à hauteur de plus de 10 milliards d'euros, un montant à rapporter à un budget annuel d'environ deux milliards.

(John O'Donnell, Marc Angrand pour le service français)