13 avril 2015 / 16:08 / dans 2 ans

** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la clôture en Europe **

PARIS, 13 avril (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé lundi en ordre dispersé, prises entre la contraction du commerce extérieur de la Chine, qui a notamment pénalisé Londres, et l‘activité persistante dans le domaine des fusions-acquisitions, qui a profité à Paris.

Le titre Nokia a pris 2,51% sur des rumeurs prêtant au groupe finlandais l‘intention de céder son activité de cartographie HERE.

Certains pensent en outre que le produit de cette cession pourrait servir à acquérir la division réseaux mobiles d‘Alcatel-Lucent, dont l‘action a gagné 0,97%.

Globalement, les valeurs des télécoms ont réussi la meilleure performance sectorielle du jour (+1,06%), avec notamment la progression de 3,27% du titre Orange, plus forte hausse de l‘indice européen EuroStoxx 50.

À Paris, le CAC 40 a gagné 0,26% (13,66 points) à 5.254,12 points. Le Footsie britannique a en revanche cédé 0,36% et le Dax allemand 0,29%.

L‘indice EuroStoxx 50 a progressé de 0,31% et le FTSEurofirst 300 de 0,13%.

Wall Street évoluait en légère hausse à l‘entame d‘une semaine de résultats d‘entreprises, qui pourraient pâtir de la vigueur du dollar, encore en hausse face à l‘euro à 1,0580 dollar.

Le plus fort recul sectoriel en Europe a été enregistré par les valeurs liées aux ressources de base (-0,94%) après la chute marquée et inattendue des exportations chinoises, parallèlement à une contraction plus prononcée que prévu des importations.

Le titre BHP Billiton a subi la plus forte baisse du FTSEurofirst300 (-3,25%) tandis qu‘Anglo American a perdu 2,28%. Les groupes miniers ont en outre été pénalisés par un avis de Citigroup, qui prédit que le cours du minerai de fer va chuter à 36 dollars la tonne au troisième trimestre et se maintenir sous les 40 dollars pour le reste de l‘année.

Le Dax allemand a pour sa part été tiré vers le bas par l‘action Volkswagen, en baisse de 1,8% en raison de la crise de gouvernance chez le premier constructeur automobile européen.

Au chapitre des fusions-acquisitions, l‘action Orad Hi-Tec , fournisseur allemand de technologie télévisuelle, s‘est envolée de 36,28% après l‘annonce de son rachat par l‘américain Avid Technology.

Le titre Smurfit-Kappa a pris 2,04%, la presse britannique évoquant une possible offensive de l‘américain International Paper sur le fabricant irlandais de papier.

Les cours du pétrole évoluent peu pour leur part.

* Tableau des principaux marchés mondiaux : (Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below