Wall Street ouvre en légère hausse

lundi 13 avril 2015 15h50
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

NEW YORK, 13 avril (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert lundi en légère hausse, prolongeant ainsi timidement le mouvement des trois précédentes séances, à l'entame d'une semaine de résultats d'entreprises abordés avec prudence par les investisseurs.

En raison notamment de la vigueur du dollar, les analystes s'attendent à ce que les entreprises du Standard & Poor's 500 enregistrent un recul de leurs bénéfices de 2,9% au premier trimestre par rapport aux trois premiers mois de 2014, d'après les données Thomson Reuters.

Le dollar progresse encore de 0,11% lundi face à un panier de devises de référence.

Cette saison des résultats s'ouvre après la publication d'une série d'indicateurs économiques mitigés aux Etats-Unis, qui laissent les investisseurs perplexes quant à l'état réel de l'économie américaine, d'autant que le commerce extérieur chinois s'est contracté contre toute attente en mars.

"Il y a eu un gros mouvement la semaine dernière, nous entrons dans la saison des résultats et nous avons eu quelques signaux d'alerte la semaine dernière en provenance de quelques entreprises sur le fait que l'impact des changes va être plus fort que ce que l'on pensait auparavant", a dit Brian Fenske, chef des ventes actions chez ITG à New York.

L'indice Dow Jones gagne 26,20 points, soit 0,15%, à 18.083,85. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,15% à 2.105,19 et le Nasdaq Composite prend 0,41% à 5.016,32.

Malmenée depuis le début de l'année, l'action Qualcomm prend plus de 2,5% à 70,9 dollars, l'investisseur activiste Jana Partners exhortant le spécialiste des semi-conducteurs à séparer ses activités de puces, qu'il juge "essentiellement sans valeur", et de brevets dans le cadre d'un ensemble de mesures destinées à "restaurer la confiance des investisseurs" et à stimuler le cours de l'action.

Plus forte hausse du S&P-500, Netlix grimpe de 3,33% dans la perspective d'une division de son nominal et alors qu'UBS est passé de "neutre" à "achat" sur le site de vidéos en ligne.

Le titre Builders FirstSource s'envole de plus de 60% après l'annonce par le groupe américain de matériaux de construction du rachat de son concurrent non coté ProBuild Holdings pour 1,63 milliard de dollars (1,54 milliard d'euros) en numéraire.

Apple gagne 0,7% à 128 dollars, les investisseurs ayant été manifestement convaincus par les pré-commandes de la montre connectée Apple Watch, dont le lancement est prévu le 24 avril. (Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)