Volkswagen-Piech dit avoir pris ses distances avec Winterkorn

vendredi 10 avril 2015 15h25
 

BERLIN, 10 avril (Reuters) - Ferdinand Piech, le président du conseil de surveillance de Volkswagen, a déclaré avoir pris ses distances avec le président du directoire, Martin Winterkorn, rapporte vendredi Der Spiegel, exposant au grand jour des tensions entre les deux principaux dirigeants du géant allemand de l'automobile.

"J'ai pris mes distances par rapport à Winterkorn", a déclaré Ferdinand Piech selon les propos rapportés par l'hebdomadaire, qui ajoute que Martin Winterkorn n'a aucun espoir d'accéder à la présidence du conseil de surveillance à l'échéance de son mandat en décembre 2016.

Ferdinand Piech, qui doit quitter la présidence du conseil en surveillance en avril 2017, a déclaré au Spiegel qu'il souhaitait voir les bonnes personnes prendre le relais à la tête des organes dirigeants du groupe, laissant percer sa désapprobation de la direction actuelle.

Volkswagen s'est refusé à tout commentaire.

(Andreas Cremer et Jan Schwartz; Marc Angrand pour le service français)