** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la clôture en Europe **

jeudi 9 avril 2015 18h19
 

PARIS/LONDRES, 9 avril (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse jeudi, à des pics de sept ans et demi, portées par des indicateurs allemands jugés encourageants, de bons chiffres pour l'industrie automobile et plusieurs opérations ou rumeurs de fusions et acquisitions.

Le marché a été soutenu dès l'ouverture par l'annonce d'un rebond des exportations en février en Allemagne. L'excédent commercial de la première économie d'Europe est cependant resté globalement stable à 19,7 milliards d'euros.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 1,4% à 5.208,95 points. Le Footsie britannique a pris 1,12% et le Dax allemand 1,08%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a gagné 1,05% et le FTSEurofirst 300 1,04%.

"Ce sont les fusions et acquisitions et le QE qui tirent le marché pour le moment", dit Mike Reuter chez Tradition.

Les marchés européens sont dopés depuis le début de l'année par le plan massif de rachats d'actifs de la Banque centrale européenne (BCE), engagé en mars dans le cadre de sa politique d'assouplissement quantitatif ("quantitative easing" ou QE).

A la clôture en Europe, les grands indices américains perdaient 0,1 à 0,2% après l'annonce d'une augmentation moins forte que prévu des inscriptions au chômage.

Les statistiques restent au centre de l'attention du marché au lendemain des "minutes" de la réunion de mars de la Réserve fédérale et des déclarations de deux responsables de la Fed pour lesquels la porte n'est pas fermée à un relèvement des taux en juin, tout dépendant de la qualité des prochains indicateurs.

Aux valeurs en Europe, Lafarge s'est adjugé 5,72%, plus forte hausse du CAC 40, après le choix d'Eric Olsen comme premier directeur général du futur LafargeHolcim.   Suite...