LEAD 2-Le premier DG de LafargeHolcim sera franco-américain

jeudi 9 avril 2015 19h06
 

* Venu de Lafarge, Eric Olsen a un parcours varié et "multiculturel"

* Il veut exploiter les racines "franco-suisses" du futur groupe

* La balle dans le camp des actionnaires d'Holcim

* Le Pdt d'Holcim se dit confiant en vue du 8 mai (Actualisé avec déclarations d'Eric Olsen)

par Gilles Guillaume et Oliver Hirt

PARIS/ZURICH, 9 avril (Reuters) - Eric Olsen, actuel directeur général adjoint des opérations de Lafarge, a été retenu pour devenir le premier directeur général de LafargeHolcim, un choix qui devrait mettre un terme à la crise qui a failli faire dérailler le mois dernier le projet de fusion entre les deux groupes cimentiers.

Dans le schéma initial, le PDG de Lafarge Bruno Lafont devait devenir directeur général du futur ensemble et Wolfgang Reitzle, président d'Holcim, président du conseil d'administration du nouveau groupe. Mais face aux réticences exprimées côté helvète, Bruno Lafont a renoncé au rôle de directeur général pour partager avec Wolfgang Reitzle un rôle de co-président non exécutif.

"Mon parcours multiculturel va m'aider à fédérer les équipes", a déclaré Eric Olsen à des journalistes au siège parisien de Lafarge. "Un de nos défis est de mettre les deux sociétés ensemble dans une équipe, et d'oublier qui est Lafarge, qui est Holcim."

Né à Chicago, cet Américain de 51 ans, francophone et francophile, est marié à une Québécoise et a pris la nationalité française il y a un an. Si la fusion LafargeHolcim se concrétise, ses nouvelles fonctions le conduiront à Zurich, où il sera basé et où il a prononcé jeudi matin son premier discours en tant que futur directeur général.   Suite...