ENCADRE-France-La nouvelle trajectoire des finances publiques

mercredi 8 avril 2015 22h30
 

PARIS, 8 avril (Reuters) - Voici la nouvelle trajectoire des finances
publiques de la France annoncée mercredi par le ministère des Finances, la
comparaison avec la trajectoire votée fin décembre 2014 ainsi qu'avec les
recommandations de la Commission européenne, et le nouveau scénario
macroéconomique du gouvernement.
    Pour la dépêche principale 
    
    Trajectoire des finances publiques du gouvernement (en % du PIB) :
                                           2014     2015     2016     2017
 Déficit public (nouvelle trajectoire)      4,0      3,8      3,3      2,7
 Déficit public (trajectoire précédente)    4,4      4,1      3,6      2,7
 Dette publique (nouvelle trajectoire)     95,0     96,3     97,0     96,9
 Dette publique (trajectoire précédente)   95,2     97,1     97,7     97,0
    
    Recommandation de la Commission européenne (en % du PIB) :    
                                           2014     2015     2016     2017
 Déficit public                             4,3      4,0      3,4      2,8
    
    Autres nouvelles prévisions du gouvernement :        
                                           2014     2015     2016     2017
 Part des dépenses publiques (% du PIB)    56,0%    55,4%    54,7%    54,1%
 Croissance de la dépense                  0,9%     0,9%     1,1%     1,7%
 (valeur, hors crédits d'impôt)                                      
 Taux de PO (% du PIB)                     44,7%    44,4%    44,3%    44,2%
    
    Nouveau scénario macroéconomique du gouvernement :      
                                           2014     2015     2016     2017
 Croissance (en volume)                    +0,4%    +1,0%    +1,5%    +1,5%
 Inflation (IPC total)                     +0,5%    +0,0%    +1,0%    +1,4%
 Consommation des ménages (en volume)      +0,6%    +1,5%    +1,5%    +1,5%
 Pouvoir d'achat des ménages               +1,1%    +1,3%    +1,3%    +1,4%
 Investissement des entreprises (hors      +0,3%    +1,2%    +4,6%       
 construction)                                                       
 Taux de marge des entreprises             29,5%    30,8%    31,1%    31,3%
 Emploi salarié privé                      -0,2%    +0,0%    +0,5%    +0,5%
 
 (Jean-Baptiste Vey)