La Bourse de Paris - Les valeurs du jour vendredi (clôture)

vendredi 13 mars 2015 18h39
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 13 mars (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la
Bourse de Paris où le CAC 40 a clôturé au-dessus de
5.000 points pour la première fois depuis fin mai 2008 (+0,46% à
5.010,46 points). Les actions de la zone euro ont accru leur
progression cette semaine à la faveur de la mise en oeuvre du
programme de rachats massifs d'obligations de la BCE.
    Au cours de la semaine écoulée, le CAC 40 a gagné 0,86% et
signé une sixième semaine consécutive de hausse.
       
    * MICHELIN (+4,02% à 90,55 euros) a signé la plus
forte hausse du CAC 40. Citi a relevé son objectif de cours de
98 à 105 euros et réitéré son conseil d'achat. Par ailleurs,
DEERE & COMPANY, le fabricant américain d'équipement
lourd a décerné plusieurs titres au groupe de pneumatiques, dont
celui de "meilleur fournisseur de l'année" et l'a érigé au rang
prestigieux de Partner-Level supplier (fournisseur partenaire).
    
    * AIRBUS a pris 2,38% à 63,56 euros et SCHNEIDER
 2,34% à 73,51 euros, les deux groupes étant jugés bien
positionnés pour bénéficier de la baisse de l'euro contre
dollar.
    
    * PUBLICIS a gagné 2,33% à 76,26 euros. Le groupe
a annoncé jeudi l'acquisition de l'agence Expicient Inc. (Le
communiqué : bit.ly/1NPv2U4)

    * ALTRAN TECHNOLOGIES (+6,0% à 8,884 euros) a
signé la plus forte hausse du SBF 120. Natixis et SocGen ont
relevé leurs objectifs de cours sur la valeur, respectivement de
9,25 à 9,40 euros et de 11,0 à 12,3 euros, et réitéré leur
conseil d'achat.
    
     * AÉROPORTS DE PARIS (+2,86% à 109,7 euros) a
annoncé jeudi une hausse de 2,8% de son trafic en février avec
un total de 6,4 millions de passagers accueillis, dont 4,4
millions à Roissy-Charles de Gaulle (+3,1%) et 2,0 millions à
Paris-Orly (+2,1%). 
    
    * FIMALAC a gagné 5,81% à 73,94 euros. La holding
de l'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharrière, a annoncé
jeudi avoir finalisé la cession de 30% du capital de Fitch Group
à la société Hearst pour 1.989,5 millions de dollars, un prix un
peu supérieur à celui prévu initialement du fait de
l'appréciation du dollar face à l'euro. 

     * Les pétrolières (-2,49%), pénalisées par la
baisse des cours du brut et les matériaux de base 
(-1,84%), plombés par la baisse des cours des métaux, ont 
accusé les plus fortes baisses sectorielles en Europe.
     A Paris, TECHNIP (-2,96% à 57,6 euros),
ARCELORMITTAL (-2,09% à 9,561 euros) et TOTAL
 (-1,75% à 44,645 euros) ont accusé les plus fortes
baisses du CAC 40. VALLOUREC a perdu 1,31% à 21,78
euros et CGG 1,29% à 5,661 euros.
    
    * EDF a perdu 1,48% à 22,36 euros et AREVA
 a gagné 1,56% à 9,10 euros. Selon Le Figaro, un
rapprochement opérationnel entre les deux groupes devrait être
signé "dans les prochaines semaines" en Finlande, là où Areva
doit réaliser le réacteur EPR Olkiluoto 3, un chantier qui
connaît d'importants retards et surcoûts. 
    
    * PSA PEUGEOT CITROEN (-3,89% à 16,17 euros) a
accusé la plus forte baisse du SBF 120, UBS ayant abaissé sa
recommandation de neutre à vendre avec un objectif de cours
ajusté à 12 euros (contre 11 euros). UBS est également passé à
la vente sur le titre FAURECIA (-0,59%) avec un
objectif de cours relevé de 33 à 36 euros. 
    
    * EURAZEO a perdu 1,48% à 66,0 euros. Société
Générale a abaissé sa recommandation, d'acheter à conserver avec
un objectif de cours ajusté à 68 euros (contre 59 euros). Le
broker souligne que la décote par rapport l'actif net réévalué
(ANR) par action (tel que calculé par SG le 14 novembre) ayant
fortement baissé (de 29% à 21%), il n'est plus à l'achat.
    
    * AB SCIENCE a bondi de 5,85% à 16,84 euros. La
société de biotechnologie a annoncé jeudi soir des résultats
d'efficacité et de tolérance "positifs" pour sa molécule vedette
le masitinib dans le traitement du cancer du sein triple
négatif. (Le communiqué : bit.ly/1EfdhIq)
    
    * VOLTALIA (+4,75% à 10,15 euros) a fait état
vendredi d'un résultat net positif de 4,5 millions d'euros au
titre de 2014 à comparer à une perte de 5,5 millions l'année
précédente, grâce à la mise en service de nouvelles centrales au
Brésil. (Le communiqué : bit.ly/1AjbWMV)

 (Raoul Sachs)