Coeuré (BCE) appelle à des réformes en profondeur

jeudi 12 mars 2015 22h30
 

PARIS, 12 mars (Reuters) - Les Etats doivent accompagner par des réformes les efforts de la Banque centrale européenne pour soutenir la croissance, a déclaré jeudi Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE, en ciblant particulièrement la France.

La BCE a lancé cette semaine son programme d'assouplissement quantitatif qui se traduit par des rachats d'obligations au rythme de 60 milliards d'euros par mois, afin d'éloigner la menace de la déflation et de soutenir le crédit.

Pour que la politique monétaire favorable ait un maximum d'effet, il est indispensable qu'elle soit accompagnée par des politiques nationales permettant de libérer la croissance, a fait valoir Benoît Coeuré lors d'une conférence organisée à Paris par l'Association des journalistes économiques et financiers (Ajef).

"La reprise actuelle, c'est quand même d'abord un choc pétrolier conjugué à un choc sur le taux de change", a-t-il dit en faisant allusion à la chute des cours du pétrole depuis juin 2014 et à la dépréciation de l'euro, qui a reculé jeudi à un nouveau plus bas depuis janvier 2003 sous 1,05 dollar.

"Cela va nous faire plus de croissance en 2015, c'est incontestable. Mais si on ne change pas le fonctionnement de l'économie française, cela va retomber comme un soufflé et on se retrouvera dans la même situation qu'auparavant", a-t-il ajouté. (Yann Le Guernigou, édité par Véronique Tison)