LEAD 1-Pour Tsipras, restructurer la dette grecque est "vital"

jeudi 12 mars 2015 18h51
 

* L'OCDE aidera la Grèce à mettre en oeuvre des réformes

* Tsipras confirme qu'il ne veut plus d'austérité

* Il plaide pour des relations plus confiantes avec l'UE (Avec détails supplémentaires)

PARIS, 12 mars (Reuters) - Il est vital pour la Grèce d'obtenir une restructuration de sa dette publique afin de retrouver des marges de manoeuvre lui permettant de planifier et d'organiser son économie et de se financer à nouveau sur les marchés, a déclaré jeudi Alexis Tsipras.

"Nous ne pouvons plus prétendre que la dette publique du pays est viable et que son service peut être assuré quand elle est à 178%" du produit intérieur brut, a dit le Premier ministre grec.

"Il est absolument vital pour la Grèce d'obtenir une restructuration de sa dette" a-t-il ajouté. Restructurée, la dette grecque pourrait s'engager fermement sur une trajectoire de baisse, même avec une reprise modeste de la croissance nominale, a-t-il souligné.

Alexis Tsipras s'exprimait au siège de l'OCDE à Paris, où il a signé un accord d'assistance technique pour l'identification et la mise en oeuvre de réformes de l'économie grecque par son gouvernement issu des élections de mi-janvier.

Il a assuré qu'Athènes avait les moyens de faire face à ses obligations financières même s'il ne reçoit pas de nouvelle tranche de son aide internationale, actuellement gelée par ses grands créanciers le temps d'évaluer ce programme de réformes.

"Il n'y a aucune raison de s'inquiéter (...) même s'il n'y a pas de versement d'une tranche en temps voulu, la Grèce remplira ses obligations", a-t-il assuré, alors que des économistes s'inquiètent du risque d'un défaut de paiement du pays.   Suite...