12 mars 2015 / 15:23 / il y a 3 ans

Cerenis Therapeutics espère lever E35,2 à 46,5 mlns avec son IPO

PARIS, 12 mars (Reuters) - La société de biotechnologie Cerenis Therapeutics a lancé jeudi son processus d‘introduction en Bourse (IPO) sur Euronext en vue de lever entre 35,2 et 46,5 millions d‘euros, via une augmentation de capital, pour financer sa recherche dans le traitement des maladies cardio-vasculaires.

L‘opération, devant se dérouler du 12 au 24 mars, est proposée à un prix compris entre 9,43 et 12,70 euros par action, ce qui permettrait à l‘entreprise toulousaine de recueillir 35,2 millions d‘euros sur la base d‘un prix médian de 11,5 euros, précise-t-elle.

En cas d‘exercice intégrale de la clause d‘extension et de l‘option de surallocation, le produit net de l‘émission est estimé à 46,5 millions d‘euros.

Sur la base du prix médian de l‘IPO, Cerenis Therapeutic est valorisée à 160 millions d‘euros.

Les actionnaires actuels de Cerenis (Bpifrance, Alta Partners, EDF Ventures, Sofinnova... ) se sont engagés à soutenir l‘opération à hauteur de 15,6 millions d‘euros.

Crée en juin 2015, Cerenis Therapeutics a mis au point une nouvelle thérapie visant à augmenter le bon cholestérol afin de diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires.

Son candidat, le CER-001, reproduit les particules naturelles du bon cholestérol pour permettre à l‘organisme d‘éliminer le mauvais cholestérol dans les artères à l‘inverse des traitements actuels, les statines, qui font juste baisser le taux de ce mauvais cholestérol.

A ce jour aucun traitement médicamenteux protégeant des risques cardio-vasculaires n‘est disponible sur un marché estimé à 30 milliards de dollars.

Son introduction en Bourse devrait permettre à Cerenis Therapeutics de financer une étude clinique internationale de phase II sur des patients souffrant d‘un syndrome coronarien aigu dont les résultats devraient être disponibles au premier trimestre 2017.

Cerenis compte aussi sur son IPO pour financer une étude de phase III sur l‘utilisation du CER-001 dans le traitement du FPHA, une maladie orpheline génétique entraînant une déficience de bon cholestérol. Une mise sur le marché dans cette indication est prévue à horizon 2018.

Le lancement de l‘introduction en Bourse de Cerenis intervient peu après celui d‘Ose Pharma, qui développe un vaccin anticancer, et juste avant celui de Cellonovo une medtech qui fabrique et distribue un système de gestion du diabète. .

L‘engouement des investisseurs pour le secteur se traduit dans l‘indice des biotechnologies BIOTK qui a progressé de près de 30% depuis le début de l‘année, près de deux fois plus que le CAC 40 et le SBF 120. (Noëlle Mennella, édité par Matthieu Protard)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below