LEAD 1-Début sans écueil pour l'assouplissement quantitatif-Coeuré

jeudi 12 mars 2015 14h07
 

* L'assouplissement quantitatif est sur le bon rythme-Coeuré

* Le recul de l'euro, conséquence logique des politiques monétaires

* Hollande juge que l'euro est désormais à son bon niveau (Actualisé avec citations, Hollande, éléments complémentaires)

PARIS, 12 mars (Reuters) - Le programme d'assouplissement quantitatif de la Banque centrale européenne a démarré sans écueil avec 9,8 milliards d'euros d'achats d'obligations entre lundi et mercredi soir, a déclaré jeudi Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE.

Ce rythme est conforme à celui prévu par la BCE, soit 60 milliards d'euros de titres souverains, obligations sécurisées et ABS par mois, a-t-il dit, en précisant que la maturité moyenne des obligations achetées était de neuf ans.

La BCE prévoit de mener ces achats au moins jusqu'en septembre 2016 et elle pourra le faire au-delà si elle le juge nécessaire, a-t-il une nouvelle fois précisé.

"C'est très important de donner cette notion de continuité et d'engagement au cours du temps. On ne va pas se réveiller tous les matins en scrutant les indicateurs d'inflation passée, présente et future et en se demandant 'est-ce qu'on arrête aujourd'hui ?'", a-t-il dit lors d'une conférence à Paris.

Face aux interrogations sur la disponibilité d'autant d'obligations souveraines, Benoît Coeuré a souligné que beaucoup de titres étaient disponibles sur le marché et que la BCE veillait à respecter le bon fonctionnement de ce dernier.

"On ne veut pas tuer le marché", a-t-il dit.   Suite...