Chine-SAIC Motor et Alibaba s'associent dans la voiture connectée

jeudi 12 mars 2015 11h43
 

12 mars (Reuters) - Le constructeur automobile chinois SAIC Motor a annoncé jeudi son intention de s'associer au géant chinois du commerce électronique Alibaba Group Holding pour investir un milliard de yuans (158 millions d'euros) dans un fonds dédié au développement de voitures connectées.

Les deux groupes vont créer une coentreprise détenue à parité et prévoient de lancer leur première voiture connectée en 2016, a précisé SAIC dans un communiqué. La société sera ouverte à d'autres investisseurs par la suite, selon une porte-parole du constructeur automobile.

En Bourse, l'action SAIC a bondi de 9,8%, à un plus haut d'un peu plus de deux mois en réaction à cette information, avant de réduire ses gains à 4,79% en clôture.

Les entreprises internet chinoises et les constructeurs automobiles ont commencé à s'associer pour développer des voitures semi-autonomes et connectées, dans le sillage des géants américains de la technologie comme Google et Apple.

Baidu, le premier moteur de recherche en ligne chinois, en concurrence sur certains segments avec Alibaba, travaille sur des voitures capables d'effectuer des manoeuvres sans l'assistance du conducteur. Le groupe chinois collabore avec le fabricant allemand de véhicules BMW.

Dans un communiqué envoyé par courrier électronique, Alibaba a dit que son partenariat avec SAIC comprenait le développement de nouvelles technologies et des services utilisant le "cloud" (informatique dématérialisée). (Jake Spring and Paul Carsten; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)