Les règles sont imparfaites mais doivent être appliquées-Coeuré

jeudi 12 mars 2015 10h20
 

PARIS, 12 mars (Reuters) - Les règles budgétaires européennes devront être modifiées mais il faut en attendant les respecter pour des questions d'équité et pour favoriser une évolution, a déclaré jeudi Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne.

Il a souligné lors d'une conférence à Paris qu'"il ne faut pas créer un sentiment que les grands pays sont traités plus favorablement que les petits".

Une référence à la France, qui vient de bénéficier d'un nouveau délai de deux ans pour ramener son déficit public sous la limite européenne de 3% du produit intérieur brut.

Deuxièmement, "on aura besoin de changer les règles un jour. Oui, ces règles budgétaires sont complexes, presque personne ne les comprend, moi je ne suis pas toujours sûr de très bien les comprendre", poursuivi Benoît Coeuré.

"Il faudra les changer" pour aller vers "des institutions plus unifiées au sein de la zone euro", a-t-il ajouté, en précisant que c'était aussi l'opinion de la BCE et de son président Mario Draghi.

"Mais, en attendant, on a des règles et il faut les appliquer. Ce n'est pas en détricotant les règles qu'on faciliterait cette transition vers un système plus efficace", a-t-il poursuivi. (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)