LEAD 1-La Fed oblige trois banques US à limiter leurs dividendes

jeudi 12 mars 2015 00h30
 

(Actualisé avec contexte, précisions, cours en après-Bourse)

par Douwe Miedema

WASHINGTON, 11 mars (Reuters) - Trois grandes banques américaines de Wall Street ont dû revoir en baisse leurs projets de distribution aux actionnaires à la suite des tests de résistance annuels de la Réserve fédérale et deux banques étrangères ont vu leurs projets entièrement retoqués, signe que la Fed garde un strict contrôle sur le secteur.

Dans le cadre de ces bilans de santé annuels du secteur, la Fed cherche à voir comment les banques résisteraient à des conditions de crise financière. Les banques doivent prouver que, même avec leurs projets de distribution de capitaux, leurs fonds propres resteraient au-dessus de certains seuils exigés.

Goldman Sachs, JPMorgan Chase et Morgan Stanley, qui ont toutes trois une forte exposition aux actifs à risque, ont limité leurs ambitions en matière de dividendes et de rachats de leurs propres actions, a déclaré la Fed mercredi, afin de s'assurer qu'elles auraient suffisamment de fonds propres pour résister à une éventuelle crise économique et financière. La révision de leurs projets de distribution permet à ces trois banques de passer les tests de la Fed.

En revanche, comme prévu, les filiales américaines de deux banques étrangères, Deutsche Bank et Santander , ont vu leurs projets de distribution aux actionnaires rejetés pour des raisons d'ordre "qualitatif", qui montrent que la Fed doute de la maîtrise de leurs données internes et de leur capacité à gérer des systèmes efficaces de contrôle des risques.

Leur projet ont été refusés alors même que les deux banques respectent les exigences minimales de fonds propres imposés par la Fed, qui a évoqué une "faiblesse généralisée et importante de tous leurs processus de projection en matière de fonds propres".

  Suite...