11 mars 2015 / 07:27 / il y a 2 ans

LEAD 2-BioMérieux-BioFire et les changes ont pesé en 2014

* Bénéfice opérationnel contributif 2014 de E227 mlns (-13,6%)

* Bénéfice 2015 prévu entre E240 et E265 mlns

* Dividende inchangé à un euro par action

* L'action en forte baisse en Bourse (Actualisé avec cours de Bourse, commentaire d'analyste)

PARIS, 11 mars (Reuters) - BioMérieux a vu ses résultats 2014 pénalisés par des effets de change négatifs et par l'intégration de sa filiale américaine déficitaire BioFire.

La crainte d'un nouvel impact négatif de cette intégration sur la rentabilité du groupe en 2015 pèse en Bourse sur le titre du spécialiste du diagnostic in vitro.

En faible repli en début de séance, l'action BioMérieux a creusé ses pertes, perdant 3,3% vers 13h00 à 93,04 euros. Depuis le début de l'année, elle signe encore une hausse de 8,46%.

"En 2014, BioFire a pesé sur la marge brute et l'exercice 2015 devrait encore être difficile surtout au niveau des marges qui devraient rester sous pression du fait de cette intégration", commente un analyste sous couvert d'anonymat.

Le groupe, qui a également pâti des surcoûts liés aux problèmes de production de son site de Durham aux Etats-Unis, a accusé une baisse de 13,6% de son résultat opérationnel courant contributif (hors éléments non récurrents relatifs à l'acquisition et l'intégration de BioFire) à 227 millions d'euros (consensus Thomson Reuters de 213,15 millions).

Son bénéfice net a chuté de 17,7% en 2014 à 136 millions d'euros (consensus de 142,44 millions) sur un chiffre d'affaires, déjà publié, de 1.698 millions d'euros, en croissance organique de 3,8%.

Pour l'exercice en cours, BioMérieux dit tabler sur une progression de son résultat opérationnel courant contributif, dans une fourchette comprise entre 240 et 265 millions d'euros.

Il compte notamment sur le succès commercial des tests de BioFire (FilmArray) pour les maladies gastro-intestinales.

"En 2015, nous poursuivrons notre stratégie, en intensifiant le déploiement de FilmArray (...) et en fortifiant notre implantation en Asie Pacifique", commente Alexandre Mérieux, directeur général du groupe, dans un communiqué.

Cet objectif tient compte des frais commerciaux alloués à FilmArray et des dépenses opérationnelles qui seront engagées pour renforcer l'organisation opérationnelle en Asie Pacifique, précise le groupe.

BioMérieux, qui compte investir 200 millions d'euros cette année, confirme s'attendre à une croissance de son chiffre d'affaires de 4,5% à 6,5%, à devises et périmètre constants.

Le dividende proposé est inchangé à un euro par action.

Le communiqué : bit.ly/1NHUr24 (Noëlle Mennella, édité par Pascale Denis)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below