BOURSE-Les télécoms dévissent, craintes d'une guerre des prix

lundi 9 mars 2015 16h14
 

PARIS, 9 mars (Reuters) - Les valeurs télécoms françaises dévissent lundi après-midi, à la Bourse de Paris, à la veille d'une conférence de presse du groupe de Xavier Niel Iliad , sur fond de craintes d'une relance de la guerre des prix entre les opérateurs.

A 16h05, le numéro un du secteur Orange cède 5,11%, signant plus forte baisse du CAC 40, Numericable-SFR perd 7,22%, plus forte baisse du SBF 120, tandis que Bouygues, maison mère de Bouygues Telecom recule de 2,91%. Iliad cède quant à lui 3,2%.

Les investisseurs s'interrogent sur les annonces que le fondateur et dirigeant de l'opérateur Free Xavier Niel pourrait faire lors de la conférence de presse dont le thème n'a pas été communiqué.

Les spéculations vont bon train allant d'une annonce "produit" au lendemain de la keynote du géant américain Apple sur sa montre connectée, au lancement d'une nouvelle offre qui casserait de nouveau les prix, après une relative accalmie sur ce front ces derniers mois.

"S'il veut tuer Bouygues Telecom, il fera une annonce sur les prix. Mais ce ne sera pas sans conséquence politique pour lui car l'emploi est une variable d'ajustement dans le secteur", estime un analyste.

Selon d'autres analystes, les valeurs télécoms sont également pénalisées par les propos de Margrethe Vestager, commissaire européenne à la Concurrence, avertissant dans le Financial Times qu'une consolidation du secteur des télécoms ne devrait pas se faire au détriment du pouvoir d'achat des consommateurs. (Raphaël Bloch, édité par Gwénaëlle Barzic)