Les distributeurs japonais FamilyMart et UNY parlent fusion

vendredi 6 mars 2015 10h42
 

TOKYO, 6 mars (Reuters) - Les groupes japonais FamilyMart et UNY Group Holdings ont annoncé vendredi envisager une fusion qui créerait le deuxième réseau de magasins de proximité de l'archipel face au leader de ce marché, Seven-Eleven Japan.

FamilyMart, aujourd'hui numéro trois des magasins de proximité, et UNY, qui possède le numéro quatre, Circle K Sunkus, cherchent ainsi à s'adapter à l'intensification de la concurrence sur un marché aujourd'hui saturé, a déclaré à Reuters une source proche des discussions.

Les deux enseignes ont réalisé un chiffre d'affaires cumulé de 2.810 milliards de yens (21,3 milliards d'euros) sur l'exercice clos en février 2014, contre 3.780 milliards pour Seven-Eleven, propriété du groupe Seven & i Holdings.

FamilyMart et UNY ont précisé chacun dans un communiqué être en discussions sans que rien n'ait à ce jour été formellement décidé.

A la Bourse de Tokyo, l'action FamilyMart a fini la séance en baisse de 2,19% mais UNY a bondi de 10,66%.

"UNY sera en mesure de renouer avec la croissance en renforçant son activité de magasins de proximité. On espère qu'il pourra se sortir de la spirale de baisse des ventes et des bénéfices", a commenté Hiromitsu Kamata, responsable de l'activité actions d'Amundi au Japon.

La perspective d'une fusion est en revanche mal vue pour FamilyMart en raison des difficultés des magasins d'UNY, a-t-il ajouté.

Selon Kyodo News, le projet de fusion devrait être orchestré par Itochu, le numéro trois japonais du négoce, premier actionnaire de FamilyMart avec environ 37% du capital et qui détient aussi 3% d'UNY.

Au total, FamilyMart et UNY exploitent 17.599 magasins au Japon, contre 17.491 pour Seven-Eleven, selon Kyodo. (William Mallard, avec Ayai Tomisawa et Chris Gallagher, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)