France-L'Expo universelle de 2025, remède à la crise?

jeudi 5 mars 2015 17h35
 

* Un budget de 2,9 milliards d'euros

* Macron vante un projet gagnant

* Verdict en 2018

PARIS, 5 mars (Reuters) - La France a officialisé jeudi sa candidature à l'Exposition universelle de 2025, un projet colossal de 3 milliards d'euros censé réconcilier un pays en crise avec lui-même et le monde, comme "une démarche de santé pour la société et l'économie".

Lancé en 2011 par le député-maire UDI de Neuilly (Hauts-de-Seine), Jean-Christophe Fromantin, entériné par François Hollande en novembre 2014, "ExpoFrance 2025" entend renouer avec l'esprit novateur des expositions du XIXe, durant lequel Paris accueillit cinq Expositions universelles, de 1855 à 1900.

La Tour Eiffel, le Grand Palais, la première ligne de métro parisienne restent les grands témoins de ces événements.

Tournée vers le numérique, "ExpoFrance 2025" se veut "un événement festif qui raconte les progrès technologiques", "une démarche de santé pour la société et l'économie", selon les termes du mathématicien Cédric Villani, porte-parole du projet, et un défi entrepreneurial, avec un budget prévisionnel bénéficiaire associant parmi les plus grands groupes français.

LVMH, qui accueillait dans sa fondation les représentants de plus de 70 pays, Safran, Bouygues, Suez Environnement, Renault, Carrefour, Air France, notamment, ont répondu présent.

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron est venu exprimer son soutien à une candidature "pour gagner", "une opportunité de retrouver notre fierté", dont il a salué le plan d'affaires.   Suite...