Gestion-Axa IM veut poursuivre son développement, encours record

jeudi 5 mars 2015 15h26
 

PARIS, 5 mars (Reuters) - Axa Investment Managers souhaite poursuivre son développement à l'international cette année, sa collecte enregistrée l'an dernier aux Etats-Unis et en Asie ayant permis à la filiale de gestion d'Axa d'enregistrer un niveau record de ses encours à fin 2014.

Le montant des actifs gérés par Axa IM s'élève à 623 milliards d'euros à fin 2014, en hausse de 14% par rapport à 2013, soutenu par une collecte nette de 19 milliards d'euros, issue principalement de la clientèle tiers, et des effets de marché et de change positifs à hauteur de 58 milliards d'euros.

"L'Europe reste évidemment toujours notre marché principal, reste toujours solide. Mais je tiens à souligner que cette collecte nette de 19 milliards, une grande partie de cela vient de l'Asie et des Etats-Unis", a déclaré jeudi au cours d'une conférence Andrea Rossi, directeur général d'Axa IM.

"Notre ambition est celle d'accélérer le développement, nous voulons devenir un acteur global", a-t-il confirmé.

L'an dernier, Axa IM avait dit qu'elle entendait devenir un "véritable" acteur mondial de la gestion d'actifs en se renforçant dans des zones où elle disposait d'une faible visibilité, et comptait sur la clientèle tiers pour accélérer sa croissance.

En 2015, Axa IM compte accélérer son développement sur les grands marchés matures, comme les Etats-Unis, le Japon et les pays scandinaves, afin d'y gagner de nouvelles parts de marché, et continuer de renforcer son réseau de distribution dans les marchés en forte croissance, tels que l'Asie et l'Amérique latine.

Le chiffre d'affaires de la société de gestion a progressé de 9% l'an dernier, à 1,125 milliard d'euros, à la faveur de la hausse des encours et d'un mix produit plus favorable.

Le coefficient d'exploitation (rapport entre le coût d'exploitation et les revenus) a poursuivi son amélioration l'an dernier pour tomber sous la barre des 70%, à 69,9%, contre 72% en 2013 et 76% en 2010.

* LE POINT sur la gestion d'actifs en France (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)