5 mars 2015 / 13:48 / dans 3 ans

Principaux extraits de la conférence de presse de Mario Draghi

NICOSIE, 5 mars (Reuters) - Voici les principaux extraits de la conférence de presse donnée jeudi à Nicosie par le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi qui a détaillé le programme d‘assouplissement quantitatif (QE) de la BCE après la décision de laisser ses taux directeurs inchangés.

Le taux de refinancement reste fixé à 0,05%, le taux de prêts marginal à 0,30% et le taux de la facilité de dépôt à -0,20%.

CONCOURS DE LA BCE A LA GRECE

”Laissez-moi d‘abord dire une chose qui n‘est pas entièrement connue. Jusqu‘à aujourd‘hui la BCE a prêté à la Grèce 100 milliards d‘euros, et plus exactement a doublé ses concours de 50 milliards à 100 milliards au cours des (...) deux derniers mois.

”Les concours à la Grèce représentent aujourd‘hui 68% du PIB grec, le niveau le plus élevé au sein de la zone euro. Aussi, de ce point de vue, l‘on peut vraiement dire que la BCE est la banque centrale de la Grèce. Mais c‘est aussi la banque centrale des autres pays et c‘est une institution qui obéit à des règles.

La BCE est la première à souhaiter reprendre le financement de l‘économie grecque sous réserve que les conditions soient réunies, et les conditions sont qu‘un processus suggérant la réussite de l‘examen (du programme d‘aide) soit mis en place rapidement. C‘est la condition et nous nous féliciterions certainement d‘un pareil développement.”

DEROGATION POUR LES COLLATERAUX GRECS

“Nous sommes prêts à rétablir les dispositions dérogatoires (sur les collatéraux grecs) dès que nous serons en situation de réaliser une évaluation positive sur la possibilité d‘une issue favorable de l‘examen (du programme d‘aide à la Grèce)”.

PAS DE CHANGEMENT AU PROGRAMME DE QE

“Nous de voyons aucune raison de penser, de prévoir ou d‘agir d‘une manière différente que nous ne l‘avons programmé, c‘est à dire 60 (opérations d’) achats pour 60 milliards par mois de titres jusqu‘en septembre 2016, voire au-delà si nécessaire.”

INFLATION

“Soutenus par l‘effet favorable de nos récentes mesures de politique monétaire, par l‘impact du taux de change plus faible de l‘euro et par l‘hypothèse de prix du pétrole quelque peu supérieurs dans les années à venir, les taux d‘inflation devraient commencer à augmenter graduellement plus tard dans l‘année.”

RELEVEMENT DE L‘ELA POUR LES BANQUES GRECQUES

“Nous avons relevé de 500 millions l‘ELA aujourd‘hui.”

GRECE

Interrogé sur le plafond imposé aux émissions de dette à court terme par Athènes, Draghi a répondu que les Traités européens interdisaient à la BCE le financement direct ou indirect des gouvernements.

“La BCE est une institution fondée sur la règle. Ce n‘est pas une institution politique.”

AMELIORATION DE L‘ECONOMIE

“Les dernières données économiques, en particulier les résultats des enquêtes disponibles jusqu‘à la fin février, reflètent de nouvelles améliorations de l‘activité économique au début de cette année. Nous nous attendons à ce qu‘à l‘avenir, la reprise économique s‘élargisse et se renforce graduellement.”

RELEVEMENT DES PROJECTIONS DE L‘EUROSYSTEME

”Cette évaluation est aussi largement reflétée dans les projections macroéconomiques de mars des équipes de la BCE, qui anticipent une augmentation annuelle de 1,5% du PIB réel en 2015, de 1,9% en 2016 et de 2,1% en 2017.

“Comparées avec les projections économiques de l‘Eurosystème de décembre 2014, les projections pour la croissance du PIB réel en 2015 et 2016 ont été relevées, reflétant l‘impact favorable de prix du pétrole plus bas, le taux de change effectif réel de l‘euro plus faible et l‘impact des récentes mesures de politique monétaire de la BCE.”

ACHATS DE DETTES SOUVERAINES

“Il est prévu qu‘ils soient conduits jusqu‘à la fin septembre 2016 et seront conduits, quoi qu‘il en soit, jusqu‘à ce que nous constations un ajustement durable de la trajectoire de l‘inflation qui soit cohérent avec notre objectif d‘atteindre des taux d‘inflation inférieurs mais proches de 2% à moyen terme.”

MODALITES DU QE

“Nous commencerons le 9 mars 2015 à acheter des titres du secteur public libellés en euro sur le marché secondaire. Nous continuerons aussi d‘acheter des titres adossés à des actifs et des obligations sécurisées, ce que nous avons commencé à faire l‘an dernier.”

RISQUES SUR LES PRIX

“Le Conseil des gouverneurs continue de surveiller attentivement les risques sur la stabilité des prix.”

PAS DE PLACE POUR L‘AUTOSATISFACTION

“Une reprise cyclique conforme aux projections de mars par les équipes de la BCE ne laisse pas place à l‘autosatisfaction.” (Marc Joanny pour le service français, édité par Marc Angrand et Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below