Le conflit ukrainien entrave les réformes économiques, dit Lagarde

mercredi 4 mars 2015 17h44
 

WASHINGTON, 4 mars (Reuters) - Le succès d'un soutien financier à l'Ukraine dépend en grande partie du dénouement de la crise que traverse le pays, a déclaré mercredi la directrice générale du Fonds monétaire international Christine Lagarde.

Dans un entretien accordé à MSNBC, Christine Lagarde explique que les affrontements entre forces gouvernementales et séparatistes prorusses font obstacle aux efforts déployés par Kiev pour mener à bien la réforme de l'économie ukrainienne.

Or, le soutien que le FMI pourrait apporter à l'Ukraine dépend largement de la résolution du conflit dans l'est du pays, dit l'ancienne ministre française de l'Economie et des Finances.

Elle a annoncé le mois dernier que l'Ukraine recevrait environ 40 milliards de dollars (36 milliards d'euros) de financements au cours des quatre prochaines années, dont près de la moitié doivent provenir du FMI.

"Ce que nous essayons de faire pour l'Ukraine, c'est une série de réformes, un soutien financier massif, mais tout cela dépendra de la manière dont se stabilisera la situation dans l'est de l'Ukraine (...) et de comment s'achèvera le conflit", a-t-elle déclaré à la chaîne de télévision américaine. (Susan Heavey,; Nicolas Delame pour le service français, édité par Tangi Salaün)