La Grèce réussit à se refinancer à 6 mois mais paie plus cher

mercredi 4 mars 2015 12h18
 

ATHENES, 4 mars (Reuters) - La Grèce a placé mercredi pour 1,138 milliard d'euros de bons du Trésor à six mois, soit ce qui lui était nécessaire pour refinancer des titres arrivant à échéance, opération qui a éprouvé sa capacité à lever des fonds dans une situation de trésorerie tendue.

Mais la transaction s'est faite à un rendement de 2,97% contre 2,75% lors de la précédente adjudication en février, a précisé la PDMA, l'agence de gestion de la dette grecque.

Le ratio de couverture inchangé de 1,30 montre qu'il n'y a pas eu de dégradation de la demande bien que le marché soit peu liquide.

Emettre des bons du Trésor est la seule source d'emprunt sur le marché pour le gouvernement du Premier ministre de gauche Alexis Tsipras mais les bailleurs de fonds de la Grèce ont plafonné ces adjudications à 15 milliards d'euros, montant qui a déjà été atteint.

Athènes demande à ce que plafond de l'encours des bons du Trésor soit relevé mais ses partenaires de zone euro refusent, évoquant le risque d'un financement de l'Etat par la banque centrale. (George Georgiopoulos, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Bertrand Boucey)