Total devrait payer plus d'impôts en France, estime Hollande

mercredi 4 mars 2015 03h30
 

PARIS, 4 mars (Reuters) - Le géant pétrolier français Total devrait, en raison de sa taille, être le plus gros contribuable français, ce qui n'est pas le cas, a regretté François Hollande dans un entretien publié mercredi par Le Parisien.

"Total, qui est la plus grande entreprise française, devrait à ce titre être le plus gros contribuable français", a estimé le chef de l'Etat, à qui un lecteur du quotidien demandait si le fait que le groupe ne paie pas d'impôts (sur les sociétés) en France ne le choquait pas.

"Si, bien sûr. Cela s'appelle de l'optimisation fiscale", a dit François Hollande, qui a aussi évoqué les pratiques fiscales de l'enseigne de restauration rapide McDonald's, accusée d'avoir échappé à environ un milliard d'euros d'impôts en Europe entre 2009 et 2013 en faisant transiter une partie de son chiffre d'affaires par une société luxembourgeoise.

François Hollande a ajouté que les grands partenaires de la France comme les Etats-Unis ou le Royaume-Uni étaient d'accord pour "lutter contre ces dérives" et que l'Hexagone avait mis en oeuvre une taxe de 3% sur les dividendes distribués par les entreprises dont le siège social est en France.

L'ancien dirigeant de Total Christophe de Margerie avait dit en janvier 2014, lors d'une audition à l'Assemblée nationale, que le niveau d'imposition de son groupe découlait des pertes essuyées en France dans ses raffineries.

"Mon rêve, ce serait de payer plus d'impôts en Francee, avait déclaré le patron du groupe décédé en octobre 2014, promettant que Total paierait plus d'impôts si ses activités s'amélioraient dans l'Hexagone. (Julien Ponthus, édité par Benoît Van Overstraeten)