Finmeccanica met en vente des actifs de DRS Technologies

mardi 3 mars 2015 13h22
 

3 mars (Reuters) - Le groupe industriel italien Finmeccanica a mis en vente des actifs de DRS Technologies, sa filiale de défense aux Etats-Unis dont il pourrait se désengager à terme, ont rapporté mardi des sources proches du dossier.

Finmeccanica a engagé un large réexamen stratégique afin de réduire sa dette et de retrouver la confiance des investisseurs. Le groupe italien vient tout juste de céder ses filiales ferroviaires au japonais Hitachi pour quelque 1,9 milliard d'euros.

DRS Technologies, dirigé par William Lynn, ancien secrétaire adjoint américain à la Défense, a été acquis par Finmeccanica en 2008 pour quelque 5,2 milliards de dollars mais a depuis perdu plus de 40% de sa valeur, victime de la réduction du budget de la défense aux Etats-Unis et de la crise financière.

Les actifs mis en vente, dans le domaine des communications et des réseaux, pourraient valoir quelque 200 millions de dollars, selon deux sources. La banque d'investissement Jefferies Group a été chargée de l'opération.

Selon d'autres sources, Finmeccanica pourrait finir par céder bien davantage.

"Le groupe étudie toutes sortes d'options stratégiques pour DRS, y compris la cession d'une participation majoritaire", a dit l'une d'elles.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès de l'entreprise.

Le 28 janvier, l'administrateur délégué Mauro Moretti avait dit vouloir trouver un partenaire avec DRS Technologies pour aider la filiale à renouer avec la croissance. (Pamela Barbaglia et Mike Stone, avec la contribution de Danilo Masoni, Véronique Tison pour le service français)