Sharp envisage de demander une aide à ses créanciers - source

mardi 3 mars 2015 03h53
 

TOKYO, 3 mars (Reuters) - Sharp s'apprête à solliciter une aide auprès de ses deux principaux créanciers, le groupe d'électronique japonais anticipant pour l'exercice fiscal en cours une hausse des pertes de dépréciation sur des activités non rentables, a dit mardi une source proche du dossier.

A la suite de cette information, dans un premier temps relayée par la quotidien Nikkei, l'action Sharp plongeait de plus de 7% à la Bourse de Tokyo.

Il y a un mois, Sharp avait dit qu'il subirait sur 2014-2015 sa troisième perte annuelle en quatre ans, une concurrence féroce sur les prix sapant son chiffre d'affaires dans les équipements pour smartphones, l'activité sur laquelle la société comptait appuyer sa croissance.

Elle avait alors annoncé un réexamen stratégique.

Sharp va solliciter l'aide des banques Mizuho et Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ en vue de renforcer son bilan avant de se lancer dans une restructuration, a dit la source, soulignant qu'aucune décision formelle n'avait encore été prise.

Le Nikkei a rapporté plus tôt que la demande d'aide de Sharp comprenait un échange de dettes contre actions de 150 milliards de yens (1,12 milliard d'euros).

Selon le Nikkei, en raison de dépréciations passées notamment sur l'activité panneaux solaires, le perte annuelle sur l'exercice 2014-2015, clos le 31 mars, pourrait dépasser les 100 milliards de yens contre une prévision de Sharp d'une perte de 30 milliards. (Reiji Murai, Benoît Van Overstraeten pour le service français)