Gaz: Nouvelles accusations de Kiev contre Gazprom

lundi 2 mars 2015 11h27
 

KIEV, 2 mars (Reuters) - La compagnie publique ukrainienne Naftogaz a réitéré lundi ses accusations contre le groupe russe Gazprom, à qui elle reproche de ne pas tenir ses engagements en matière de livraison de gaz naturel à l'Ukraine.

"En février, l'accord (ndlr, négocié sous médiation européenne) a été violé par la partie russe. Le gaz que nous avions payé en avance ne nous a pas été totalement livré le mois dernier. Et l'accord continue d'être violé en ce début de mois", a dit le directeur général de Naftogaz, Andriy Kobolev.

"Cette violation doit être contrebalancée par une augmentation des livraisons de gaz à l'Ukraine en provenance de l'Union européenne", a-t-il ajouté.

L'accord auquel il fait référence, négocié par l'entremise de l'Union européenne, a permis une reprise en décembre des livraisons de gaz russe à l'Ukraine, qui avaient été suspendues six mois plus tôt en raison de différends sur les tarifs et d'arriérés de paiement.

Il prévoit notamment le paiement anticipé des commandes passées par l'Ukraine. (Pavel Polityuk; Henri-Pierre André pour le service français)