L'Egyptien Sawiris veut développer Euronews dans le numérique

vendredi 27 février 2015 13h40
 

PARIS, 27 février (Reuters) - Le magnat égyptien Naguib Sawiris, qui va devenir le premier actionnaire de la chaîne d'informations Euronews avec 53% du capital, a indiqué vendredi que l'augmentation de capital de 35 millions d'euros à laquelle il entend procéder serait utilisée pour développer la marque dans le numérique.

Le milliardaire, héritier du géant égyptien des télécommunications Orascom, a ajouté qu'il entendait maintenir à Lyon le siège du groupe jusqu'ici composé des 23 télévisions publiques actionnaires.

"Bien entendu, cela prendra trois, quatre ou cinq ans mais je ne suis pas quelqu'un qui recherche des gains rapides", a-t-il déclaré lors d'une téléconférence.

"Le seul groupe d'âge qui regarde la télé est celui des plus de quarante ans", a-t-il ajouté. "Si nous ne préparons pas Euronews pour la génération suivante en mettant plus l'accent sur le monde numérique et les réseaux sociaux, l'existence même de cette chaîne pourrait être menacée dans 20 ou 30 ans."

Michael Peters, le président du directoire d'Euronews, a ajouté lors de la téléconférence que les actionnaires publics comme France Télévisions ou la RAI italienne auraient un droit de veto sur les questions éditoriales et qu'un organe de contrôle serait créé.

"Nous sommes clairement un David en compétition contre beaucoup de Goliath", a-t-il dit. "Nous n'avions pas les ressources pour investir massivement dans le digital comme nous le devons."

Michael Peters s'est refusé à donner des chiffres exacts mais a indiqué que la chaîne recruterait des journalistes et d'autres salariés pour la diversification digitale.

Lancée dans la foulée de la première guerre du Golfe de 1990-1992, la "CNN européenne" est censée donner une perspective européenne aux informations, sans biais politique. (Mark John, édité par Yves Clarisse)