Yamaha veut lancer une mini-citadine en Europe en 2019-source

vendredi 27 février 2015 07h22
 

TOKYO, 27 février (Reuters) - Le constructeur japonais de motos Yamaha a l'intention de commencer dès 2019 à assembler et à commercialiser des voitures à deux places en Europe, en visant la cible des automobilistes soucieux du respect de l'environnement, a-t-on appris vendredi de source proche du projet.

Le groupe compte investir des "dizaines de milliards de yens", soit des centaines de millions d'euros, pour construire en Europe une usine où seront montées ces "mini-citadines".

Le pays qui accueillera l'usine et le montant exact de l'investissement n'ont pas encore été arrêtés, a précisé la source, qui a requis l'anonymat.

Le quotidien économique Nikkei a le premier fait état du projet.

Yamaha a présenté un prototype de "microvoiture" au Salon automobile de Tokyo en 2013 en expliquant vouloir le commercialiser à grande échelle d'ici 2020 mais n'a annoncé depuis aucun lancement.

La source proche du projet a déclaré que l'Europe serait le premier marché sur lequel le futur modèle serait lancé mais que le constructeur envisageait aussi de la vendre au Japon et dans d'autres pays asiatiques, notamment sur des marchés émergents.

Il s'agirait de la première voiture construite par Yamaha depuis la fin des années 1960, époque à laquelle l'entreprise assemblait la 2000GT pour Toyota.

Un porte-parole de Yamaha s'est refusé à tout commentaire. (Maki Shiraki, Véronique Tison et Marc Angrand pour le service français)