Ankara reprend les discussions sur son système de missiles-sces

jeudi 26 février 2015 17h11
 

* Un contrat de $3,4 milliards

* Intérêt de groupes américain et franco-italien

* La Russie réaffirme son intérêt pour le contrat

* Interrogation sur l'intégration du système à l'Otan

par Orhan Coskun et Tulay Karadeniz

ANKARA, 26 février (Reuters) - La Turquie veut reprendre des discussions avec des entreprises européennes et américaines sur son système de missiles de longue portée car le groupe chinois présélectionné tarde à satisfaire tous les critères de ce projet de plusieurs milliards de dollars, ont indiqué jeudi deux responsables politiques.

En 2013, le chinois China Precision Machinery Import and Export a été choisi comme candidat préféré pour l'appel d'offres de 3,4 milliards de dollars (3,0 milliards d'euros) lancé par Ankara.

Le ministre turc de la Défense, Ismet Yilmaz, a dit la semaine dernière que ce système de défense, dont la Turquie souhaite depuis longtemps se doter, ne serait pas intégré au dispositif de l'Otan, dont le pays est membre, mais quelques jours plus tard, un porte-parole de la présidence a affirmé le contraire.

Un responsable de la Défense a dit à Reuters jeudi que des points d'interrogations demeureraient sur la proposition chinoise, notamment sur les "transferts de technologie".   Suite...