RPT-L'accélération des achats de la BCE va conforter les taux négatifs

vendredi 27 février 2015 17h38
 

(mastic lead para)

par Raoul Sachs

PARIS, 27 février (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) va donner le coup d'envoi la semaine prochaine de son programme de rachats d'actifs (QE) qui va accroître considérablement une liquidité mondiale déjà très abondante, conforter un univers de taux négatifs, et pousser des investisseurs à prendre davantage de risques pour obtenir des rendements supérieurs à zéro.

"Bienvenue au club des taux négatifs", ironise Alberto Gallo, responsable de la recherche taux européens chez RBS à Londres.

"Les obligations à rendement négatif sont actuellement la classe d'actifs à la croissance la plus rapide en Europe dans la mesure où 32,5% de l'encours des obligations souveraines en zone euro offrent aujourd'hui des rendements négatifs, soit 2.200 milliards d'euros contre 110 milliards il y a un an", ajoute-t-il dans une note.

La fragmentation entre pays du noyau dur et périphériques s'aggrave même si les rendements des obligations italiennes, espagnoles ou portugaises sont à des plus bas.

Mais, ils ont en face d'eux, une Allemagne dont 66% de l'encours de dette souveraine offre un rendement négatif.

Vincent Chaigneau, responsable de la stratégie taux chez Société générale, estime que le programme de rachats de la BCE, officiellement appelé "Extended Asset Purchase Plan" (EAPP) va conforter les taux négatifs et pousser les investisseurs dans des "territoires plus chauds" de la planète financière, vers les actions et les actifs risqués en général (dette privée et dette des péripphériques de la zone euro).

D'ores et déjà, les indices boursiers européens ont largement surperformé les autres classes d'actifs en "total return" (rendement et gain en valeur). Ainsi, l'indice CAC 40 dividende inclus a réalisé une performance de près de 15% et l'EuroStoxx 50 de 12,26%, dividende inclus .   Suite...