Draghi-Les décisions de la BCE ont déjà des effets positifs

mercredi 25 février 2015 18h56
 

BRUXELLES, 25 février (Reuters) - Les mesures exceptionnelles annoncées ces derniers mois par la Banque centrale européenne ont déjà eu des effets positifs sur le crédit, a déclaré mercredi Mario Draghi, le président de la BCE.

L'institution de Francfort a déjà mis en oeuvre un programme d'achats d'obligations sécurisées ("covered bonds") et de titres adossés à des actifs (ABS); elle doit commencer le mois prochain à acheter des emprunts d'Etat pour porter le montant de ses achats à 60 milliards d'euros par mois.

Cette politique dite d'assouplissement quantitatif ("quantitative easing", QE) vise à favoriser le crédit et à faire remonter l'inflation.

"Dans les faits, nous avons déjà observé certains effets positifs de ces mesures", a dit Mario Draghi aux députés européens. "Les conditions financières sur les marchés monétaires et obligataires de l'ensemble de la zone euro se sont encore améliorées. De même, les taux des prêts aux ménages et aux entreprises ont diminué considérablement."

"La dynamique du crédit a continué de s'améliorer, la croissance du crédit au secteur privé devenant positive en décembre pour la première fois depuis la mi-2012", a-t-il ajouté.

* La déclaration préliminaire de Mario Draghi (en anglais): bit.ly/1akf1pU (Paul Carrel et John O'Donnell, Marc Angrand pour le service français)