Générale de Santé affaibli en 2014 par l'impact de ses cessions

mercredi 25 février 2015 17h30
 

PARIS, 25 février (Reuters) - Générale de Santé a publié mercredi des résultats en baisse pour son exercice 2014, à l'issue duquel le gestionnaire de cliniques et d'hôpitaux privés a été racheté par le groupe australien Ramsay Health Care associé à l'assureur français Predica (groupe Crédit agricole ).

Du fait des cessions réalisées par Générale de Santé en 2013, le chiffre d'affaires a diminué de 8,5% l'an dernier en données publiées (+1,6% à périmètre constant) à 1.711,6 millions d'euros, tandis que le résultat opérationnel courant a baissé de 8% à 96,1 millions.

A fin décembre 2014, Générale de santé a vu sa dette progresser à 758,1 millions d'euros, contre 610,3 millions un an plus tôt.

"Premier groupe du secteur hospitalier privé, Générale de Santé peut s'appuyer sur des fondamentaux solides", affirme Pascal Roché, le directeur général du groupe, cité dans un communiqué dans lequel il n'est donné aucune prévision chiffrée. (Noëlle Mennella, édité par Dominique Rodriguez)