** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la clôture en Europe **

mardi 24 février 2015 18h11
 

PARIS, 24 février (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont fini
en hausse mardi après l'approbation par l'Eurogroupe de la prolongation de
l'aide à la Grèce.  
    À Paris, le CAC 40 a gagné 24,14 points, soit 0,50%, à 4.886,44
points. Le Footsie britannique a avancé de 0,54% à 6.949,63 points,
après avoir inscrit un nouveau record en séance. Le Dax allemand a
également touché en séance un plus haut historique avant de finir sur un gain de
0,67% à 11.205,74 points. L'indice EuroStoxx 50 a pris 0,83% et le
FTSEurofirst 300 0,55%, soit un plus haut de près de sept ans. La
Bourse d'Athènes a bondi de 9,81% avec notamment les valeurs bancaires
, en hausse de 17,25%. 
    La Grèce s'est assurée mardi une prolongation de quatre mois de son
programme de renflouement financier, ses partenaires de la zone euro ayant
approuvé un plan de réformes édulcoré par rapport aux promesses électorales et
qui s'engage à ce que les dépenses sociales ne laissent pas filer le déficit
budgétaire. 
    Au moment de la clôture en Europe, les marchés américains évoluaient
également dans le vert, après avoir ouvert sur une note hésitante, réagissant 
au discours de Janet Yellen. La Réserve fédérale se prépare à envisager des
hausses de taux d'intérêt au gré des réunions de son comité de politique
monétaire (Fomc), a déclaré mardi sa présidente, devant la commission bancaire
du Sénat. 
    Sur le plan sectoriel, les ressources de base (2,81%), les
"utilities" (2,17%) et l'énergie (1,38%) ont soutenu la
tendance, le Brent de la mer du Nord se rapprochant des 60 dollars le
baril (+1,29%).
    L'indice bancaire, en hausse de 0,74%, y a également contribué:
trois banques grecques - la Banque du Pirée, Alpha Bank et
la Banque nationale de Grèce - prenant la tête du Stoxx 600 sur des
gains respectifs de 19,97%, 17,03% et 16,67%.
    Sur le London Stock Exchange, BHP Billiton, leader mondial du
secteur minier, a signé la plus forte hausse (6,23%) à la faveur de résultats
meilleurs que prévu. 
    Ailleurs en Europe, l'action Telefonica Deutschland a avancé de
près de 6%, portée par ses perspectives avant de réduire ses gains à 0,88%. 
 
    A Paris, Veolia Environnement s'est adjugé 2,55%, profitant
notamment de deux changements de recommandations de Deutsche Bank et de HSBC. A
l'opposé Airbus Group a perdu 1,87%, l'avionneur européen pâtissant
d'informations sur une augmentation de sa production d'A320, ce qui requiert un
effort concerté de centaines de fournisseurs au moment même où il prépare la
transition vers l'A320neo. 

    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)