La Bourse de Paris-Les valeurs du jour mardi (clôture)

mardi 24 février 2015 18h02
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 24 février (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la
Bourse de Paris, qui a terminé en hausse après les déclarations
de la présidente de la banque centrale américaine indiquant que
la Fed se préparait à envisager des hausses de taux d'intérêt au
gré des réunions de son comité de politique monétaire.
 
    L'indice CAC 40 a gagné 0,5% à 4.886,44 points:
    
    * Le SECTEUR européen des UTILITIES a gagné 2,15%
dans le sillage du britannique Drax (+6,68%) qui a
profité d'un vote à Bruxelles sur le lancement d'ici fin 2018
des réformes entourant le système d'échange des permis
d'émission de l'Union européenne.
    VEOLIA ENVIRONNEMENT a grimpé de 2,55% à 17,07
euros et GDF SUEZ de 2,31% à 19,24 euros, plus fortes
hausses du CAC 40. EDF a pris 2,12% à 24,27 euros et,
hors CAC, SUEZ ENVIRONNEMENT 4,5% à 16,94 euros.
    
    * Le SECTEUR de l'ENERGIE a grimpé de 1,4% avec les
cours du pétrole (+1,1% pour le baril de Brent vers
18h), soutenus par l'arrêt de la production du plus grand champ
pétrolier en Libye.
    TECHNIP, qui a annoncé avoir remporté un contrat
subsea pour le projet du champ pétrolier Glenlivet, à l'ouest
des Shetland, au Royaume-Uni, a pris 2,18% à 59,16 euros. (Le
communiqué: bit.ly/1LADkx9)
    TOTAL a fini en hausse de 1,93% à 47,185 euros.
    
    * Le secteur des RESSOURCES DE BASE (+2,79%) a signé
la plus forte hausse sectorielle en Europe avec les résultats
meilleurs que prévu annoncés par BHP Billiton (+6,24%).
    ARCELORMITTAL a fini sur un gain de 1,39% à 9,692
euros.
    
    * CAPGEMINI (+1,82% à 70,49 euros) n'en finit pas
de monter à la suite de la publication jeudi par le groupe de
services informatiques de résultats annuels supérieurs aux
attentes et de perspectives de croissance pour 2015.
 Depuis, la valeur prend 8,7%.
    
    * DANONE s'est adjugé 1,27% à 60,49 euros.
Jefferies, qui conseille de conserver la valeur, a porté son
objectif de cours de 51 à 60 euros sur le titre, le broker
estimant que 2015 devrait être une année de stabilisation pour
le groupe et saluant le discours du management pour cette année.
 
    
    * ESSILOR s'est encore octroyé 1,13% à 102,65
euros au lendemain d'un gain de plus de 2%. Après Jefferies
lundi, Barclays a également souligné dans une note les atouts du
groupe d'optique médicale, le broker citant le retour de la
dynamique opérationnelle ou encore la stratégie du groupe.
    
    * En revanche, AIRBUS GROUP a perdu 1,87% à 51,85
euros, plus forte baisse du CAC 40. Des analystes estiment que
le groupe, qui doit publier ses résultats annuels vendredi, ne
devrait pas profiter cette année d'un effet changes favorable en
raison des mesures de couverture prises par l'entreprise.
    
    * GEMALTO (-0,17% à 69,41 euros) est restée victime
en Bourse d'un piratage présumé de ses cartes SIM par les
services de renseignement britanniques et américains, qui ont
déjà fait perdre à l'action 4,4% depuis jeudi soir.
    
    * GENFIT a reculé de 3,14% à 65,91 euros, plus
forte baisse du SBF 120, la valeur marquant une pause
après la multiplication de plus hauts boursiers sur fond,
notamment, de rumeurs de marché évoquant un éventuel rachat de
la société biopharmaceutique.
    
    * INNATE PHARMA (+5,58% à 10,21 euros, plus forte
hausse du SBF 120) a poursuivi sa hausse après un gain de près
de 4% lundi, la société biopharmaceutique profitant de
transactions annoncées la veille par l'américain Bristol-Myers
Squibb. 
    
    * HIMEDIA (+4,98% à 2,32 euros) a signé l'une des
plus fortes progressions du CAC Mid & Small dans des
volumes ayant représenté 5,2 fois leur moyenne quotidienne des
trois derniers mois sur Euronext, le groupe spécialisé dans les
services numériques ayant signé un accord avec Orange 
pour le rachat de régies publicitaires de l'opérateur télécoms.
 
    
    * STENTYS a grimpé de 1,87% à 6,55 euros dans des
volumes ayant représenté 4,6 fois leur moyenne quotidienne des
trois derniers mois sur Euronext, à la suite de la publication
la veille par le spécialiste de la conception de stents de
résultats jugés positifs d'une étude dans le traitement de
l'infarctus du myocarde. 
    

 (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)