LEAD 1-HSBC s'excuse pour sa banque suisse, abaisse son objectif de ROE

lundi 23 février 2015 13h51
 

* Le bénéfice imposable déçoit, le titre chute de près de 6%

* L'objectif de ROE abaissé à 10%-12% contre 12%-15% précédemment

* L'obectif de ratio de fonds propres durs relevé à 12%-13%

* Des efforts encore nécessaires sur la conformité - DG

par Steve Slater et Matt Scuffham

LONDRES, 23 février (Reuters) - HSBC a fait état d'un recul de son bénéfice imposable de 17% en 2014, plus marqué que prévu, et a abaissé son objectif de retour sur fonds propres, ajoutant que les accusations à l'encontre de sa division de banque privée en Suisse pour avoir aidé des clients à échapper à l'impôt faisaient honte à la banque.

Les résultats publiés lundi par la première banque européenne ont été pénalisés par les coûts liés à ses errements passés et aux provisions constituées pour faire face à d'éventuels nouveaux scandales. HSBC a dit que les accusations à l'encontre de sa division banque privée en Suisse avaient gravement terni son image.

"Nous sommes un certain nombre à penser que les pratiques passées de la banque privée font honte à HSBC et ont entaché sa réputation. Je pense que le terme de honte serait le plus approprié", a déclaré le directeur général de la banque.

Stuart Gulliver s'est lui-même retrouvé au coeur du scandale avec la révélation dimanche par le quotidien britannique The Guardian qu'il avait ouvert un compte en Suisse via une société panaméenne pour y déposer des primes se montant à plusieurs millions de livres.   Suite...