Royal veut des synergies entre Areva, EDF et le CEA

lundi 23 février 2015 10h56
 

PARIS, 23 février (Reuters) - L'avenir d'Areva passe par la constitution de synergies entre le géant public français du nucléaire, EDF, et le Commissariat à l'énergie atomique (CEA), a déclaré lundi la ministre de l'Energie Ségolène Royal.

"Ma préoccupation en tant que ministre chargée de l'Energie c'est de constituer une filière forte du nucléaire en créant des synergies et cela, c'est très nouveau, entre EDF, Areva et le Commissariat à l'énergie atomique", a déclaré à la presse Ségolène Royal à la presse.

Areva a fait état lundi, avec plus d'une semaine d'avance sur le calendrier initial, d'une perte nette approchant les cinq milliards d'euros pour 2014, plombée par des pertes de valeurs et plusieurs provisions, ce qui pousse les investisseurs à s'interroger sur une éventuelle augmentation de capital.

"La situation est difficile", a concédé la ministre qui était à l'Elysée pour recevoir un rapport sur la constitution de réseaux de l'énergie en Europe.

Interrogée sur la possibilité d'une augmentation de capital pour reconstituer les fonds propres d'Areva, la ministre a dit qu'il était "trop tôt" pour répondre à cette question mais que "toutes les solutions sont en train d'être regardées". (Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse)