CORR-GESTION-Le risque en vogue, $11 mds de sorties sur les monétaires

lundi 23 février 2015 10h32
 

(Au §2, lire 5,8 milliards, et non 8,5 comme écrit par erreur)
    NEW YORK, 23 février (Reuters) - Les fonds monétaires ont
enregistré des sorties nettes de 11,2 milliards de dollars sur
la semaine au 18 février, soulignant le retour de l'appétit des
investisseurs pour le risque, montre une     étude hebdomadaire
de Bank of America Merrill Lynch sur les flux d'investissement
dans la gestion collective.
    Les fonds actions ont bénéficié de 6,4 milliards de dollars
d'entrées nettes dont 5,8 milliards au titre des fonds indiciels
cotés, un mouvement dont ont quasi-exclusivement bénéficié les
fonds spécialisés sur les actions européennes, selon cette étude
qui cite des données d'EPFR Global.
    Les fonds actions européennes continuent d'avoir le vent en
poupe avec une sixième semaine consécutive d'entrées nettes pour
un total cumulé de 21 milliards de dollars, dont 5,8 milliards
pour la période sous revue. 
    Les fonds actions américaines ont en revanche subi des
rachats nets de 1,2 milliard de dollars, enregistrant des
sorties nettes au cours de six des sept dernières semaines. 
    Les sorties nettes sur les fonds actions japonaises ont
porté sur 400 millions de dollars. Les fonds actions émergentes
ont collecté 800 millions. 
    Les fonds obligataires ont connu une septième semaine
consécutive de collecte nette avec 7,1 milliards de dollars
d'entrées, dont 2,1 milliards sur les fonds spécialisés sur les
obligations à haut rendement qui enregistrent ainsi une
quatrième semaine consécutive de collecte nette. 
    Les fonds spécialisés sur les métaux précieux ont subi leur
premières sorties nettes en cinq semaines avec 300 millions de
rachats nets. 
    
    Souscriptions(+)/Rachats(-) nets par grandes catégories de
fonds (en milliards de dollars):
                      Semaine au 18/02         2015
    Actions              +6,4                  -8,11
    Obligataires         +7,1                 +67,61
    Monétaires          -11,2                  +5,05
    Matières premières    nd                   +7,21

Sources : BAML, Global Investment Strategy, EPFR Global

 (Sam Forgione, Marc Joanny pour le service français, édité par
Véronique Tison)